Je m’habille dans les friperies

Pourquoi, me direz-vous? Non, ce n’est pas une nouvelle technique pour épargner un peu plus. Oui, ça aide à réduire les sommes allouées au budget vêtements, ça c’est certain. Mais avant de devenir un apôtre de l’indépendance financière, j’ai toujours prôné de fortes valeurs de développement durable et d’écologie. Autant que possible, je prône l’achat local et je me déplace à vélo ou en Communauto.

Bref, si je m’habille dans les friperies, c’est avant tout un geste écoresponsable et social.

L’idée, c’est de réduire la création de déchets à la source, et autant que possible, d’éviter d’encourager les grandes multinationales aux valeurs pas toujours très éthiques, notamment envers leur main d’œuvre. Un autre avantage d’acheter dans les friperies, c’est que ça nous permet d’encourager les entreprises communautaires de notre quartier.

Enfin, il y a aussi l’aspect « chasse au trésor » que j’aime bien, lorsque je franchis les portes de l’organisme. Je ne sais jamais si je vais trouver un morceau, lorsque j’entre dans cette caverne d’Ali Baba. Souvent, je ressors bredouille, mais je me promets toujours d’y revenir dans les mois à venir (la friperie la plus proche est à 750 mètres de mon domicile).

Fait à noter, je me considère plus écologiste que minimaliste, mais quand même, ce sont deux manières de vivre qui sont assez liées. On achète peu, mais lorsqu’on achète, on achète local et durable. En terminant, je me permets de vous conseiller les documentaires suivants :

The True Cost

Minimalism

La photo en couverture est une création de Prudence Earl sur Unsplash.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s