Liberté : Un éveil à l’indépendance financière

J’ai eu la chance cette semaine de visionner le documentaire Liberté : Un éveil à l’indépendance financière, réalisé par Antoine Denis de la boite Les Productions Iris. Un grand merci Antoine d’avoir pensé à moi et de m’avoir offert l’opportunité de visionner ton premier long-métrage documentaire. Voici donc quelques commentaires à la suite du visionnement, avec la famille futée.

Liberté : Un éveil à l'indépendance financière

J’ai bien aimé le montage des 12 entrevues, segmentées en différents volets. J’en reprends quelques-uns ici, afin d’étayer mes propos.

L’éveil et les apparences

L’idée, c’est de commencer tôt : tellement vrai! Il faut rapidement comprendre comment ça marche, le monde des finances personnelles. J’ai adoré entendre et rééntendre les histoires des différentes personnes interviewées, qui ont toutes et tous atteint la liberté financière, à différents moments dans leur parcours.

L’envers du décor et les apparences. À quoi ça ressemble, un millionnaire? La plupart des personnes interviewées l’on confirmé : le vrai millionnaire ne ressemble pas du tout à ce que l’on peut voir sur Instagram. C’est un citoyen qui semble bien normal et ordinaire, dans la plupart des cas.

La culture de l’automobile

Le 3e chapitre du documentaire a été dédié à l’automobile? Wow, c’est vraiment super de mettre l’accent sur l’une des dépenses les plus importantes dans un budget. La famille futée ne possède pas de voiture et se déplace en Communauto, en vélo, en autobus ou bien à pied. Vive le transport actif et collectif!

Comme l’a indiqué l’une des personnes interviewées, je n’ai pas besoin de posséder un symbole : que ça soit un VUS, un pickup ou bien un Telsa, je ne ressens pas le besoin de montrer que je possède ce genre de véhicule. La berline de location me convient parfaitement. Ensuite, comment devrait-t-on définir la richesse? Certains pensent que c’est en fonction de l’élégance du véhicule. Pas moi. La voiture, c’est juste une grosse dépense. Même que d’ailleurs, votre voiture ne devrait pas faire partie de votre valeur nette, c’est un actif qui se déprécie beaucoup trop vite. Saviez-vous que 2 véhicules de luxe sur 3 au Québec sont loués?

L’immobilier et la résidence familiale

C’est un sujet qui fait toujours réagir : la plupart du temps, louer un appartement est une décision financière plus juste que celle d’acheter une maison.

« La maison, ce n’est pas un placement. C’est très clair. » – Nicolas Bérubé.

« Vivre dans petit, ça t’aide à penser plus petit » – Pierre-Yves McSween.

Le chapitre sur l’immobilier m’a simplement conforté dans nos choix. Oui, notre petite maison de ville a été un peu plus dispendieuse à l’achat qu’un bungalow en banlieue, mais nous sommes proches de tout. Toutes les écoles se font à pied ou bien à vélo, du primaire à l’université. On est à 12 minutes du centre-ville en vélo, et dans les rues avoisinantes, il y a du transport en commun, des restos, des institutions financières, des épiceries, des parcs et des piscines publiques. Tout est proche.

La piscine, au lieu de l’acheter et de la mettre dans la cour arrière, je la préfère beaucoup sur le terrain municipal : elle est beaucoup plus grande, elle est chauffée, il y a des glissades, et je peux papoter avec les voisins.

L’endettement

Nous sommes ensuite arrivés au moment croustillant du documentaire : l’endettement. La seule dette acceptable, c’est la dette hypothécaire. Oui, bravo! Aucun choix de consommation devrait mener à s’endetter. Tu veux agrandir la télé? Attends d’avoir économisé l’argent en banque. Ou encore mieux, réfrène tes envies, et attend que l’actuelle télévision brise. Cet adage, ça vaut pour pas mal tout : électronique, voiture, meubles, vêtements, etc.

J’ai peut-être accroché un peu moins sur les dimensions techniques du chapitre. Faut le dire, je suis particulièrement attiré par les histoires personnelles des personnes interviewées, et peut-être un peu moins les trucs et astuces pour bien consommer/vivre/dépenser/économiser. Le rappel du V.E.I de McSween, c’est toujours apprécié.

S’affranchir, la liberté, être soi

Devenir millionnaire, c’est mathématique. C’est donc une évidence, en quelque sorte, d’investir tôt, et dans les véhicules proposés par le gouvernement. Je fais référence ici au CELI et au RÉER et aux autres options selon les évènements de vie : RAP, RÉEE, REEP, etc. Merci le petit rappel de ces différents véhicules de placement.

Les grandes décisions financières se prennent tôt dans la jeune vingtaine. C’est très vrai! Sans devenir radin, il est important de commencer à économiser tôt, on le dira jamais assez. Le plan se précisera ensuite, tout n’a pas besoin d’être figé dans le béton. Il faut simplement être prêt à traverser la rivière à la nage, et ne pas attendre qu’un pont soit construit. En débutant à 20 ans, l’effort demandé est pas mal moins exigeant que si tu attends à 30-40 ans. Bref, la ressource la plus importante, c’est le temps, il ne faut pas sous-estimer le geste d’aujourd’hui, pour le bien de demain.

Un 1$ investi aujourd’hui vaut beaucoup plus que 1$ dépensé, ou beaucoup plus que 1$ gagné demain.

En bref

Est-ce que je recommande le visionnement de Liberté : Un éveil à l’indépendance financière? Oui, pour démarrer une soirée bières et finances avec tes amis, collègues et si tu t’y risques, avec ta famille. Je trouve que le documentaire met les bases sur un paquet de notions très importantes à comprendre, très tôt dans la vie.

Si tu es seul dans ton salon, alors j’aurais tendance à dire que tu aurais avantage à prendre ton vélo, te rendre à la bibliothèque du coin, et de louer les livres proposés par les quelques auteurs interviewés. Et ensuite, dans quelques mois, tu pourras tenir ladite soirée bières et finances. Attention aux recommandations financières que tu donneras peut-être au courant de la soirée, tu n’est probablement pas, tout comme moi, un professionnel de la finance.

Bref, vous pouvez acheter le documentaire Liberté : Un éveil à l’indépendance financière sur Viméo, pour 20$. Après tout, c’est l’équivalent de 2-3 pintes au bar. Invitez plutôt vos amis à la maison, et démarrez une jasette sur les finances personnelles.

D’ailleurs, je dois justement planifier ma prochaine soirée Bières & Bourse. À bientôt!

Publicité

2 commentaires sur “Liberté : Un éveil à l’indépendance financière

  1. Merci d’avoir pris le temps de rédiger ces commentaires sur votre visionnement. Les finances personnelles, ils faut en parler pour s’améliorer. Si le documentaire peut vous servir à une ou plusieurs reprises en ce sens, c’est mission accomplie de mon côté. Bonne journée! 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s