Sortir le renard de son terrier

Voici, c’est l’heure du bilan. Débutons par les chiffres. J’aime bien suivre mes placements avec Mint.com, mais je n’aime pas calculer avec de grandes formules. Voici donc quelques indicateurs au 1er janvier 2021, pour M. Renard Futé :

  • Épargne cette année : 16k
  • Taux d’épargne simplifié : 33%
  • Fonds de liberté : 133k
  • Valeur nette : 243k

Quelques notes de bas de page : Le taux d’épargne simplifié correspond à mon épargne sur mon salaire net. L’écart entre le fonds de liberté et la valeur nette, c’est principalement l’équité sur la maison et la valeur de mon RRPD. La valeur nette et le fonds de liberté de Mme Renard ressemblent beaucoup à ce qui est présenté ici haut. Tout comme Liberté volontaire, je réalise un suivi « mou » de mon épargne et de mes différents objectifs.

Enfin, j’ai pris le temps de sortir les chiffres des années antérieures, voici donc l’évolution de ma valeur nette, librement inspirée de Retraite 101. En 2021, je devrais franchir la barre des 300k? En regardant ma courbe de valeur nette, je pense que c’est possible. On verra, après tout, je ne suis pas un prophète.

De perpétuels questionnements

Cette année, j’ai décidé d’ajouter la valeur approximative de mes cotisations+intérêts de mon Régime de retraite à prestations déterminées (RRPD) dans ma valeur nette, mais sans nécessairement l’ajouter dans mon fonds de liberté. Ce n’est pas encore clair pour moi si je vais le sortir à ma retraite pour le remettre dans un autre véhicule de placement, ou bien si je vais le laisser là, et retirer la rente à partir de 65 ans. C’est cet article de Save Long and Prosper qui a le déclencheur de cette réflexion. J’ai donc quelques années pour revoir mon calcul, ou en faire fi. Le projet reste le même, je vise encore un fonds de liberté de 400k à 40 ans pour ma semi-indépendance financière, et un fonds de liberté de 625k à 45 ans. C’est certain que si j’intègre la valeur de mon RRPD à mon fonds de liberté (géré par moi ou rente à 65 ans), l’indépendance financière pourrait être accessible un peu plus tôt, à 40 ans.

Planifretraite.ca propose un fichier Excel très intéressant, qui m’aiderait probablement m’éclaircir les idées. Je l’avais rempli il y a quelques années, et ça m’avait permis de créer mes premières projections. C’est peut-être un projet pour 2021, utiliser de nouveau l’outil?

D’ailleurs, je recommande également le nouveau bouquin du jeune retraité sur le sujet : La retraite à 40 ans.

Un projet vivant, et résolument humain

Je me donne le droit que mon projet évolue avec le temps. Dans les dernières années, je me suis ramolli un peu. Avant, j’étais plus directif dans mes objectifs, et visait la liberté à 40 ans. Avec un objectif clair d’épargne, à toutes les paies. Je visais alors la retraite complète. Faut dire qu’à l’époque, j’étais en appartement, et ma marge de manœuvre était plus grande. Alors qu’aujourd’hui, au début du mois de janvier 2021, je vise beaucoup plus l’indépendance financière et la liberté de mes choix. J’ai choisi un mode de vie plus dispendieux certes, mais qui me redonne tellement sur le plan humain et en matière de développement de mes habiletés.

J’adore également mon travail, et je me découvre une nouvelle passion : l’enseignement et les formations. J’ai commencé à donner des ateliers dans quelques institutions scolaires et organisations publiques, et je souhaite continuer en 2021. Augmenter la cadence, si la vie le permet. Bref, plus que jamais, je convertis mon travail en loisir.

Santé et exercice physique

Je termine le bilan 2020 avec un petit volet santé. Après tout, c’est une revue d’année, et outre les finances, je pense qu’il est primordial de jaser un peu de santé et d’exercice physique. Pour moi 2020 a été une année de ralentissements. Avec la pandémie, j’ai fait pas mal moins de sport, parce qu’on m’a enlevé mon transport actif pour me rendre au bureau.

Pour 2021, je me souhaite donc un peu plus de rigueur dans mes sorties sportives. J’espère donc courir et pédaler beaucoup plus souvent qu’en 2020.

Bref

Sur ce, je vous souhaite une excellente année 2021, et que vos rêves les plus fous deviennent réalité. En d’autres mots, que vous soyez au début, au milieu ou à la fin d’un projet d’indépendance financière, gardez le cap, et communiquez sur votre avancement. J’adore vous lire, chez membres de cette petite communauté.

À bientôt!

Le Renard


Source de la photo : David Mark de Pixabay

Publicité

5 commentaires sur “Sortir le renard de son terrier

  1. Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog (je sais, désolée, je suis en retard !). Merci de parler de mon fichier Excel 🙂
    On se rejoint sur certains aspects: volet écologie, réflexion sur la possibilité de « prendre son temps » pour arriver à l’indépendance financière totale plus tard mais en réduisant le travail à un certains moment et surtout, le vélo ! Mon chum est très très vélo et c’est notre « deuxième voiture » pour nous, famille avec 3 enfants en banlieue. Nous sommes très conscient que notre cheminement FIRE se fait beaucoup plus vite grâce à ce choix de déplacement.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu n’as pas à être désolée, je publie vraiment pas souvent (3 articles l’an dernier, 6 articles en 2019). Je vais peut-être accélérer un peu la cadence cette année, qui sait?

      C’est vraiment un outil incroyable, pour planifier avec plus de précision une retraite. Oui je le sais, un planificateur financier pourrait le faire, mais quand on est pas rendu là, ton outil est vraiment bien pour se donner un aperçu. Avec le fichier, j’aime bien aussi le fait qu’on peut simuler facilement des changements. Je m’imaginerais mal le faire avec le planificateur financier dans son bureau, et lui demander de me sortir un plan à chaque fois que je veux essayer quelque chose. Bref, ça m’a permis d’apprendre également, notamment sur la fiscalité québécoise.

      Yess! Vive le vélo! C’est vraiment un excellent moyen de transport, pour tous les aspects de la vie. Ça garde en santé et ça permet d’économiser! Et ça libère les esprits. Surtout en revenant du bureau, c’est un beau moment d’arrêt entre nos différentes vies, professionnelle, personnelle, sociale/amicale.

      Au plaisir!

      J’aime

  2. Et voilà, j’ai fini de tout lire 🙂 !
    On a pas mal le même nombre d’article: 6 en 2019 et 4 en 2020. J’aimerai en écrire plus moi aussi… mais il faut prendre le temps.
    J’avoue que j’ai créé mon outil justement pour pouvoir faire le plus de simulations possibles mais aussi pour savoir ce qui est pris en compte ou pas. Au début de la création de mon fichier, je l’avais montré à mon planificateur financier de la caisse et il m’avait répondu que je n’avais plus vraiment besoin de lui et que je prenais en compte plus de choses que lui. J’avoue qu’il avait été bien gentil et que c’est grâce à lui que j’ai rendu mon outil disponible à tous (et je l’ai considérablement amélioré depuis).

    Au plaisir,

    Julie

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s